1ere statique en piscine : 3mn 48s !

Publié le par Olivier

Première séance d'apnée statique en piscine avec le CIPA hier soir.
Avec les 2-3 dernières semaines presque sans entrainement statique, j'appréhendais un peu qu'on me demande de faire des gros temps. Mais au final les résultats étaient mieux que je ne pouvais l'espérer.

En groupe de 4 avec Eric en coach, nous avons commencé par 2 apnées d'échauffement en expiration, d'environ 2mn chacune. A froid j'avais du mal à aller au bout, je partai donc sur un sentiement mitigé pour le reste de la séance.

Eric nous "brief" sur les consignes de sécurité, et on se lance sur une montée des temps d'apnée progressive avec un temps de récupération d'1 mn, suivi d'un descente des temps d'apnée et d'une réduction proportionnelle des temps de récupération :

       MONTEE

APNEE

RECUP

2mn

1mn

2mn 30s

1mn

3mn

1mn

3mn 30s

1mn

4mn

1mn


     DESCENTE

APNEE

RECUP

4mn

1mn

3mn 30s

45s

3mn

30s

2mn 30s

20s

2mn

10s

2mn

3 inspi

2mn

3 inspi


En sachant que l'exercice culminait à 4mn, je partais dans l'esprit de m'en approcher le plus possible, et c'est plutôt les temps de récupération très court annoncés par Eric qui m'ont parut inaccessibles : 10 secondes de récup entre des apnées de 2 minutes en fin d'exercice... il allait y avoir un soucis là.

Jusque là mes tables hypercapnique me faisaient travailler sur 2mn d'apnée maxi, avec un temps de récupération de 30 secondes au plus court, et j'avoue que l'exercice me laissait fatigué.
Mais là, je ne sais pas si c'est le bon rythme, le mental concentré, ou les conditions parfaites, mais ces séries de 2mn avec 10 secondes de récup (soit à peine 3 inspirations) sont passées en glisse.
Et les premiers spasmes ressentis lors de la phase de montée des temps, plutôt désagréables, ont été complètement apprivoisés au long de l'exercice hypercapnique. Ils se déclenchaient à environ 1mn, mais je tenais sans aucun soucis jusqu'aux 2mn.

Le CIPA en statique

Je suis sorti frissonnant du bassin, mais satisfait et en pleine analyse des sensations. Jusque là un peu perdu dans mes repères niveau technique de statique, j'avoue avoir franchi un cap en réussissant des exos qui me semblaient encore hors de portée.

Mon nouveau temps maxi en statique : 3mn 48s !
Surtout je suis sorti frais, et le bien être ressenti étais total, le relachement physique et mental dans l'eau est de loin plus poussé qu'à sec. Je pouvais laisser mon esprit aller où il le voulait, et lacher ce corps qui vivait sur ses réserves, en me concentrant sur la moindre contraction musculaire ou le rythme cardiaque.
Un vrai rêve éveillé, que seul l'instinct de survie vient briser pour me ramener à la surface...
 

Commenter cet article

amel 09/10/2009 14:24


super la photo!!!!