Apnée statique : de nouvelles sensations

Publié le par Olivier

Hier reprise du statique en piscine. Avec un seul entrainement en plus de deux mois et quelques apnées à sec, je partais content mais sans ambition sur les performances à venir.
Pourtant cette reprise a donnée des résultats auxquels je ne m'attendais pas...

Le groupe se forme en étoile et démarrage "viril" : 1ère apnée de 3mn type no warm-up. Dur mais efficace, on enchaine quatre séries 3mn apnée - 1mn récup, puis - 1mn30s pour récupérer un peu mieux, pour un total d'une dizaine d'apnées.
Je fait les temps en luttant un peu, mais détendu, sans gros efforts.
Jusque là, malgré la difficulté de démarrer en no warm-up sur ces temps déjà assez longs, je suis galvanisé par les sensations, surtout que l'idée du travail "en contrainte" pour le corps m'a toujours inspiré.

Pour la suite, un exercice inconnu pour moi en statique : le "poumons vides".
2 x 1mn poumons vides - 1mn récup
3 x 1mn30s poumons vides - 1mn30s récup.

aiostatic001Je n'avais fait que 3 ou 4 fois du poumons vides en DYN, en luttant et sans comprendre comment gérer les sensations, à "bout" en 25m à peine.
Avec le statique j'ai pu pour la première fois analyser ses sensations, et faire abstraction de l'envie instantanée de respirer au profit de la confiance dans mes réserves sanguines d'oxygène. Et une fois l'angoisse d'être sans air comprise et maitrisée, l'exercice s'est montré étonnant de sensations.

Pour finir, après 1mn de récupération des poumons vides, on enchaine dans la foulée sur deux apnées de 4mn poumons pleins. Et là aussi, sensations totalement nouvelles : en début d'apnée, je ressens un "trop plein" de la cage thoracique assez bizarre, qui rend ma décontraction difficile. C'était comme si ma cage thoracique s'était habituée au petit volume des poumons vides et se trouvait trop gonflée.

                                                                                                                                                                                   Aio (c) inconnu
                 
Alors que je me disais ne jamais tenir 3 minutes, c'est après plus d'une minute que j'ai senti ma cage se détendre et ma réserve d'air y prendre sa place.
Alors la décontraction est arrivée pour m'emmener faire un tour du côté de l'imaginaire. Je me suis réveillé ravi avec de légers spasmes à 4mn, presque sans sensation de lutte.

Dure mais vraiment satisfaisante, cette séance m' a conforté dans l'idée de varier les exercices pour mieux habituer mon corps à l'apnée.
Ce soir en rentrant, j'ai donc fait une petite table hypoxique à sec en poumons vides :
Progression de 30s à 1mn30s poumons vides / 1mn30s de récup x 12 répétitions.

Sans forcer, l'exercice s'est montré agréable et efficace, et décidément plus le temps passe et plus j'ai envie de le passer en apnée...

Commenter cet article

Jeff 13/01/2010 13:51


T'as raté une bonne séance de sans palme lundi dernier avec notamment 8 x 40m avec 1 minute de récup. Peut être à demain.
Jeff