Dernière sortie en mer avant 3 semaines.

Publié le par Olivier

Demain, Mélanie et moi prenons la route pour ne plus la quitter sur les 3 prochaines semaines. Pour tout laisser derrière nous, ville, quotidien, stress et rythme cadencé sur le boulot, on trace la route jusqu'à remplir nos tête et nos poumons d'un air plus frais.
Après 2 ans non-stop, le bsoin de coupure était devenu vital. A tel point que la fatigue se faisait sentir tant sur le physique que sur le moral.
Allez, on oubli et on largue les amarres, et direction Sud-Sud Est...

Ce matin, dernière sortie avant ce break. Et pour cette coupure, je dois dire que les conditions ont été idéales et privilégiées.
Nous nous sommes retrouvés à 5 sous un ciel gris mais une mer d'huile.
Et à petit comité tout est plus spontané. Guillaume et Morgan Bourc'his, dans leurs dernières semaines de préparation avant les championnats du monde de novembre, ont réalisés de belles performances en poid constant : 90m pour Guillaume, 80m pour Morgan. Florian, pas en reste, regoute aux vraies profondeurs avec 54 mètres.

Moi-même dans le bleu / photo Julie Gautier (c) Bluenery

Pour ma part, rien de performant niveau profondeur, mais je me suis remis à la palme, discipline que j'avais mise de côté depuis mon arrivée au CIPA au profit de l'immersion libre.
Et je dois dire que j'ai pris du retard. Le palmage, plus physique, m'a donné l'impression de "brûler" mes réserves et je spasmais déjà un peu arrivé aux 20 mètres, du coup les premières remontées m'ont fatigué. J'ai alors travaillé sur la technique de palmage, et les dernières descentes ont été plus fluides et moins fatiguantes.
La compensation en Frenzel bouche-pleine quand à elle est passée sans soucis, alors que je craignait que mes oreilles ne passent mal.


Au final je compte me remettre à la palme en priorité, et réserver l'immersion pour des apnées d'échauffement ou de travaux poumons vides/ mi-vides pour le moment.

En fin de sortie, grosse séance photos sous marines pour tout le monde avec Julie dans le bleu.
Les résultats avec le matériel Canon et le boitier étanche idoine sont absomument bluffant, les couleurs et la luminosité des images sont excellentes.
Après plusieurs "shootings", retour au port pour un déjeuner "pan-bagnat".

Cette sortie à cinq était parfaite, j'ai pu travailler et améliorer mes techniques (aller plus profond n'était pas une priorité), et surtout c'était total feeling, bonnes apnées et détente pour tout le monde.

Je souhaites bonne chance à Guillaume et Morgan pour les championnats, et un au revoir à Julie qui part en Calédonie pour plusieurs mois.




Prochain journal sur Deep in Apnea, à mon retour de vacances.
Et la seule chose qui va me manquer durant ces 3 semaines, c'est bien l'apnée...


                                                                                                                                       Guillaume Nery en palier après -90m.
                                                                                                                                             Photo Julie Gautier (c) Bluenery

Commenter cet article