Retour sur la French Riviera

Publié le par Olivier

Après 3 semaines et presque 5.000km sur les routes de l'ancienne Yougoslavie, nous voilà de retour à Cannes, un peu déboussolés, mais apaisés par la route et les nouveaux horizons que nous avons pu contempler.

Avec 8 jours de pluie non stop au départ, l'ambiance était assez spéciale arrivés dans le Nord-Est de la Croatie.
Les stigmates de la guerre sont encore bien présents, et 15 ans après la fin officielle des conflits, les zones délabrées sont légions, avec leur cortège de maisons abondonnées, villages mitraillés et champs de mines.

Sous la pluie, nous entrions dans un autre monde, qu'il est difficile d'imaginer a travers les images des médias de l'époque.
Les traces seules suffisent à donner un aperçu de ce qu'il s'est passé dans cette région d'Europe...



Contraste avec la généreuse et séduisante côte adriatique, qui ouvre des horizons sauvages et surréalistes en descendant vers le sud, avec ses dizaines d'iles et ilôts, un soleil perçant les nuages au fil de notre fuite vers le sud et Dubrovnik.
Et surtout, l'appel de cette mer turquoise, transparente, calme et nourricière, est irrésistible... je n'y pas gouté ce coup-ci, mais je me suis promis de revenir visiter la région sous sa surface.
Une compétition d'apnée annuelle se déroule sur l'ile de Rab, pourquoi pas...

Fjords de Kotor, Montenegro / Photo Trous et Dessins

Une tournée au Montenegro et le spectacle grandiose de ses fjords de Kotor, et la remontée vers la France nous arrête à Florence pour une dernière balade dans la ville phare de la Renaissance italienne.
Au total, la route nous aura menés de Venise à la Slovenie, de la Croatie à la Bosnie et au Montenegro.

Un voyage somptueux et déroutant, sans murs ni contraintes... tout ce qu'il fallait pour se vider la tête.

Niveau apnée, à part, quelques séries à sec en statique, rien de concret niveau entrainements. Donc j'attend la prochaine séance en piscine pour voir un peu où j'en suis.
Depuis mon retour, juste une sortie en mer, le long des tombants de la rade de Villefranche avec le CIPA dans une eau à 17°. Fraiche, mais toujours accueillante, et une sortie où la technique s'est mélée au loisir pur, histoire de travailler le palmage. La reprise fût géniale,  et décidémment, même en Novembre, notre méditerrannée n'a pas grand chose à envier à l'Adriatique.
Demain dimanche sortie prévue en mer si le temps le permet...

L'info importante aujourd'hui reste les championnats du monde d'apnée, qui se déroulent en ce moment même a Dean's Blue Hole aux Bahamas. Et à l'heure où j'écris ces lignes nos français sur place sont entrain de diver pour l'épreuve du constant sans palmes, Brigitte Banega elle a raflée le record de France dans cette discipline avec 47 mètres propres.

Christian Maldamé, Patrick Poggi, Morgan Bourc'his, Guillaume Nery à Dean's Blue Hole, Bahamas
Photo Vertical Blue

Toutes mes félicitations à Brigitte, et d'immenses encouragements à Guillaume, Morgan, Patrick et Christian pour les 2 jours de compétition à venir !

Vous pouvez suivre ces championnats sur les sites web de nos français :
Guillaume Néry
Christian Maldamé
Patrick Poggi

Commenter cet article

Craci 22/12/2009 11:41


J'ai déjà hâte de repartir pour à nouveau découvrir... Avec toi ! Love...