Week-end off & progression statique : 4mn 28s !

Publié le par Olivier


Le week-end dernier, petit break dans la vie azuréenne pour faire la route jusqu'à Evian les Bains, au bord du Lac Lémans. Non pas qu'elle fût de tout repos, cette escapade savoyarde nous a offert un bol d'air frais.

D'autant meilleur que parfois le quotidien nous donne l'impression d'une apnée mouvementée, laborieuse et étouffante...

La vraie apnée, la physiologique, celle qui nous lie aux éléments, en est tout l'inverse. En ces temps de stress omniprésent, elle est de loin plus libératrice.


                                                                                                                                               Mel & moi - Lac Lémans


Et hier soir à la séance statique du CIPA, j'ai repoussé mon temps max de 40 secondes !                                               Après une montée des temps d'apnée en partant de 2mn30s, et sachant que mon max d'il y a deux semaines était de 3mn48s, je partais confiant pour 4mn.
Confortablement suspendu grâce à ma nouvelle combinaison, pince-nez en place, je me laisse partir jusqu'à ce qu'Eric nous réveille... à 4mn20s. J'avais dépassé mon max de 32 secondes.

Ulrik Jantsen

Sorti en forme de ce temps, je me prépare pour le 5mn. Si la barre est encore trop haute pour moi, je me contenterais de ce nouveau max et je démarrait l'apnée suivante satisfait.
Top officiel, j'inspire, rentre 2 ou 3 carpes histoire de m'y habituer, et me laisse aller à ce voyage devenu familier et réconfortant, l'esprit tranquille. Après un temps incalculable, des petits spasmes me ramènent à la réalité. Je pousse un peu, pose un pied sans sortir la tête de l'eau, et je ressort après une 20aine de secondes d'une lutte plutôt soft.

Eric m'annonce 4mn28s. Temps max dépassé de 40 secondes !

Sur un nuage, je poursuis la fin de la séance, que l'on terminera sur des apnées de 2mn avec 2 puis 1 inspirations en récupération.
Mon objectif avoué : atteindre les 5mn, et éventuellement un pied en compétition en 2010. Avec du travail tout est possible.

Dimanche, sortie en mer avec le CIPA ! Cela fait 2 semaines, bien trop long sans sentir les profondeurs...

Commenter cet article

Eric 29/10/2009 12:04


Mais n'oublie pas... n'essaie pas d'aller trop vite! Vouloir atteindre absolument un objectif, c'est le meilleur moyen pour se mettre la pression et ne jamais l'atteindre!!!


aGua 28/10/2009 12:57


De rien pour les commentaires. ;)

La statique est la discipline que j'apprécie tout particulièrement (avec le poids constant mais j'ai pas souvent l'occasion dans faire). J'ai très vite progressé. C'est à dire que je suis très vite
arrivé au 5min. Ensuite, ça a été une autre histoire pour les dépasser les 6min. Maintenant, que c'est fait j'essaie depuis 2 mois de dépassé les 7min mais j'ai comme l'impression qu'ils sont
intouchables (et pourtant de quelques secondes seulement). ;)


aGua 27/10/2009 22:02


Hé bien, c'est bien tout ça.
Je pense que tu arriveras au 5min (voir un peu plus) dans pas trop longtemps.

Je reviens d'une compétition (Belge) et comme d'habitude c'était très relaxant et plaisant.


Olivier 28/10/2009 11:23


Je travaille pour les 5mn oui, pour le moment je ne suis pas en grosse phase de lutte donc je pense pouvoir continuer à progresser rapidement jusqu'à ce que ma limite physio ne m'impose des phases
de lutte plus fortes...
En tout cas le feeling est extraordinaire en statique. J'ai démarré il y a peu finalement et j'adore cette discipline.

Je compte démarrer les compétitions en 2010, on s'y croisera surement ;-).
A bientôt et merci pour tes com !


Rémy 27/10/2009 11:04


félicitation! ta progression est énorme... c'est marrant moi aussi je m'entraine pour arriver aux 4min 30... Par contre j'ai du mal. tu pourras te qualifier aux championnat de france 2010 si tu
continues comme ça


Olivier 28/10/2009 11:20


J'en ai bien l'intention ;-) , merci pour ton soutien !


Craci 26/10/2009 19:17


C'est pas "Mel" mais "Craci" plutôt !!


Olivier 28/10/2009 11:24


Non, c'est "My crazy forever Craci love" plutôt ;-)