Nouvelle approche, nouveau voyage...

Publié le par Olivier

Cela fait bien longtemps que je n'avais pas publié sur Deep in Apnea. Depuis Septembre 2011.

En effet j'ai pris de la distance pour 2 raisons :

-Plus de temps : le développement de mes affaires et beaucoup de choses familiales à gérer m'ont occupé durant tous les derniers mois.

 

-Les sensations, et c'est la raison principale de cette distance. J'ai mélangé beaucoup de choses en mettant la tête dans l'eau. L'envie de retrouver des sensations d'enfance, satisfaire mon imaginaire, plaisir d'être dans l'élément marin...

S'est ajouté une chose nouvelle par rapport à mon lien naturel avec l'eau : le sport et la compétition. J'y ai pris gout, car ma marge de progression, comme tout débutant, semblait rapide à conquérir et les résultats s'amélioraient dans un premier temps facilement. Mon arrivée au CIPA m'a été bénéfique niveau encadrement et expérience, mais peut être involontairement négative concernant mon approche de l'apnée. En entrant dans une optique de compétition, je ne pratiquais plus par pur plaisir, mais par souci de résultats. 

Je précise que le CIPA prépare ceux qui le veulent aux compétitions, mais ne pousse pas ses membres dans cette voie, ce club emblématique reste pour moi le plus authentique. Non j'ai fais ce choix moi-même.

Mais c'est là que j'ai commencé à stagner. A croire maitriser un entrainement, à croire que les limites c'est pour les autres, je me suis trompé sur la nature de l'apnée. Je voulais passer les secondes/mètres/profondeurs en force, je niais mes limites physiologiques et psychologiques, me montrait impatient à progresser. Je ne suis pas d'un niveau exceptionnel, mais j'ai encore une marge de progression. Certains en ont plus, d'autres moins. La compétition est avec soi-même en apnée, et le plaisir reste la plus efficace des manière de progresser. Seulement la peur de faillir m'a bloqué et m'a amputé de toutes les sensations pour lesquelles j'étais revenu à l'apnée il y a 2 ans. Du coup je me suis frustré...  

IMG_5473s.jpg

Alors j'ai arrêté, réfléchi, et n'ai pas pratiqué pendant des mois. Je crois avoir bien fais. Depuis le printemps, l'envie est revenue, et j'ai refait surface au CIPA il y a quelques semaines, avec grand plaisir d'y retrouver des fous de l'asphyxie comme moi. J'aborde maintenant la discipline différemment, avec un certain recul. Sans m'imposer de résultats, je ne m'impose pas de limites, et le plaisir revient de lui-même. 

 

Alors je continue la parenthèse, car je suis actuellement en route pour une autre aventure, qui va me conduire en 2 mois et demi sur 1800km à pied. Je marche le pelerinage de St Jacques de Compostelle...

Parti du Puy en Velais il y a 8 jours, j'écris ces ligne depuis Espalion, après presque 140km. Et je vais relier Cap Finisterre, 100km après Santiago, en une fois, d'ici mi-aout si tout va bien.

Comme pour l'apnée, je mets en ligne un journal de mon voyage, que vous pouvez consulter ici :

 

justeuneroute.blogspot.fr

 

Vous pouvez également lire la génèse de cette aventure ici :

 

http://fr.ulule.com/maroute/ 

 

Retour à l'apnée en septembre. Bon été à tous...

Olivier

IMG 5506s

Commenter cet article